Avalon Académie


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -16%
Télétravail : PC portable Lenovo V145-15
Voir le deal
259.99 €

 

 Un essai... Rpg Hp

Aller en bas 
AuteurMessage
Ame Edward
Étudiant(e)
Ame Edward

Nombre de messages : 26
Localisation : Ne cherche pas ce que tu ne peux trouver
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Études: Cégep/lycée
Relations/Rpg:

Un essai... Rpg Hp Empty
MessageSujet: Un essai... Rpg Hp   Un essai... Rpg Hp Icon_minitimeDim 7 Mar - 14:08

-----

Sora esquissa un sourire minable. Ses yeux s'étaient poser sur chaqun des élèves, observant chacune des émotions resssenties face à leurs plus pires craintes. Un serrement le prit à la gorge, il ne voulait pas passer. Pas maintenant... C'était trop tôt, trop vite. Il aurait pu courrir dans les couloirs, il aurait ressentit cette même sensation d'étourdissement. L'enfant était angoissé. Son pouls s'avait accéléré rapidement. Il avait peur des autres, peur de leurs remarques désobligeantes, peur de ce qui allait sortir de l'armoire.

Il tourna un regard effrayé à son professeur. Le jeune gamin, mumurra un non, muet. Mais, sans effet, puis une idée lui traversa l'esprit. Le jeu de cache-cache, on comptait en se fermant les yeux. Pourquoi ne pas affronter sa peur en se couvrant les yeux ? Et s'il manquait son coup et blessait quelqu'un à son passage ?

Il se retourna pour voir, une file impatiente... Il s'avança, en détachant sa cravate et la noua autour de ses paupières. Il leva sa main, inclinant sa baguette. S'il manquait son coup, alors ce sera de sa faute uniquement.

- Tu sors de là, avant que je viens te chercher ? murmurra-il dans un souffle à peine audidible.

Les gongs crissèrent, la langue pateuse, il avala difficilement sa salive. Des cris fusèrent, des voix trop familières qui s'exprimaient en coréen. Un crépitement sonore, rugissait comme des lanières de cuir fouettant violemment l'air.

* Bats-toi *

Il avait souvent fait ce cauchemar, ce rêve de voir ses parents brûlés devant ses yeux. De devoir perdre ses parents. De tomber de haut, sans attache, comme un pantin sans plus aucuns fils. Ça lui faisait mal, et chaque fois qu'il voyait ce songe horrible, il pleurait presqu'en en vider son petit corps. Tremblant, il retira son bandeau, il devait surmonter cette épreuve, une fois pour toute. Devant lui, un brasier se dressait de toute sa hauteur, consumait une femme et un homme qui se battaient en vain contre cet élément. Lambeaux de chairs, et cris du coeur... L'enfant détourna vivement sa tête, il ne put réprimer un sanglot qui sortit de sa gorge. Serrant avec rage et impuissance, sa cravate et sa baguette dans ses mains.

Il fallait qu'il pense à quelque chose de drôle ? Comment dans une situation pareille... Comment ne pas vouloir se jetter sur l'Épouvantard et lui dire d'arrêter ? Ses yeux noirs, réflétaient une colère mélangée à une tristesse, des plus violentes. Des souvenirs confus se pressaient dans sa tête, une image de fleurs qui perdaient ses pétales roses dans le vent. Sans attendre, il pointa sa baguette et murmurra ;

- Riddikulus !

Aussitôt. les flammes se transformèrent en des pétales qui virevoltaient jusqu'à l'armoire, qui refermait sa porte en crissant. Il se tourna rapidement vers son enseignant, serrant toujours son poing contre sa cravate.

- C'est pas juste déclara-il à son intention.

Puis, il alla se caler sur sa chaise derrière son pupitre. Sora aurait pu être content de son premier sortilège lancé, sans grand dommage sur ses collègues. Mais, au lieu de cela, il ruminait des sombres pensées... en attendant la suite du cours.

-----

Britanny se foutait des regards que pouvait lui lancer l'assistance. Elle tremblait sur sa chaise, les joues rougit par ses pleurs. Elle devinait que son mascara avait coulé et formé une rivière de graffitis noirs, où s'évadait ses émois mal contrôlés. Son corps se cabrait de sombre-sauts, la tête baissé vers ses pieds. Comment pouvait-t-on faire souffrir les gens de cette manière ? C'était complètement insensé. La jeune fille se redressa sur sa chaise, rejetant ses cheveux roux dans son dos, ses yeux avaient changé de couleur. Une nuance bleu ciel brillait sous ses larmes à la place de ses yeux mordorés. Une couleur de prédilection, de confusion et en état de choc surtout. On pouvait mieux distingués, ce qu'elle ressentait dans ces yeux azurés.

Un sourire moqueur s'esquissa sur sa bouche quand elle vit le prochain concurrent avec un voile sur ces yeux. Mais, s'estompa brutalement. Elle tourna sa tête et entendit des cris étrangers résonner dans la salle silencieuse, des corps consumés par un brasier. Elle détourna les yeux de la vision pour se concentrer sur le garçon qui devait affronter cette horreur. Non, le mot ''horreur'' ne pouvait à peine décrire ce qu'elle avait vu surgir devant ses yeux. C'était plus horrible que ce qu'elle avait du affronter...

Et le Poursouffle avait retiré sa cravate. Les yeux criant à l'aide, serrant sa baguette comme s'il refusait ce qui se passait, comme si il... voulait qu’on le délivre de ce monstre de feu. Mais, aucune main ne surgit pour l'aider. Il était, un gars sur le bord d'un abîme de souffrance, désespéré. Oui et non, il avait du cran malgré sa douleur... Ça se voyait dans sa frimousse. Ses yeux exprimaient ses émotions comme la jeune fille n'avait jamais vu auparavant. Elle savait le regard tueur, le regard tendre... Mais, ces yeux là, c'était des fenêtres de l'âme humaine. De son âme chavirée.

Quand, il eut finalement battu cette vision évaporée en des jolies fleurs roses, elle aurait voulu aller le serrer dans ses bras et lui dire qu’elle l’admirait. Oui, elle le prenait en estime, pas pour sa démonstration. C’était pour… sa force intérieure. Mais Britanny s’abstenait de faire ce geste qui aurait pu être déplacé.

Elle se contorsionna pour voir, le jeune garçon à l’allure asiatique. Bouder dans son coin, la mine sombre.

*Comment peut-on pas être content d’avoir battu un truc de même ? *

Elle essuya son mascara, effaçant ces trésors imaginaires sous ses cils, ramassa sa baguette et se dirigea vers l’autre étudiant. Tout cela sur un coup de tête.

- Salut. Je peux m’asseoir ? avait-elle demandé.

Puis sans attendre la réponse, elle alla s’asseoir à ses côtés.

- Tu sais tu ne devrais pas faire cette face-là.

Non, mais de quoi, elle se mêlait là ? Son ton avait été strict, elle se mordilla ses lèvres, laissa passer un silence avant de revenir à la charge sur un ton plus mielleux ;

- Je veux dire… Ce que tu a fais… C’était vraiment magnifique.

En fait, elle ne savait pas si le garçon l’écoutait vraiment, mais elle se présenta tout de même.

- Au fait, je m’appelle Britanny.

Elle était certaine que certains Serpentards allaient la frapper lorsqu’elle allait sortir du cours.

* La règle numéro un chez-nous c’est : Tu te fout des autres, triche par tout les moyens. *

La jeune fille observa la file indienne qui devait affronter l’Épouvantard, avant de concentrer son attention sur l’asiatique à ses côtés. Elle se demandait si elle jouait à un jeu dangereux ou si, elle voulait en savoir plus sur lui.

----

Inspiration, expiration. Deux mots, et c'était le seul geste qu'il osait faire : respirer. En songeant brutalement à son affrontement, des plus déplaisants. En fait, il se demandait d'où lui venait sa peur de voir ses parents mourir dans un feu sortit d'on le sait où. Était-ce parce que le symbole du feu, symbolisait la baguette magique dans la magie noire ? Ou était-ce dans la magie blanche ? Une voix lui parlait mais il réfléchissait tellement sur la signification de ce cauchemar, qu'il n'y prêta pas attention. Il hocha tout simplement la tête de temps à autre étant absorbé dans ses réflexions.

Pourquoi on forçait les élèves à vaincre un spectre ? Était-ce vraiment un spectre... Quelle était sa vraie forme... Qu'est-ce que leur Professeur cherchait à prouver ? À surmonter ce qui les plongeait dans un état de choc ? Pour les mener où ? Pour quelles raisons cet Épouvantard pouvait passer de la plus insignifiantes apparences pour aller à des formes plus obscures ancrées dans la mémoire des gens devant lui ?

C'était toutes des questions sans réponses... Des questions trop évolués, qui bouillonnaient dans sa tête. Des questions qui le rongeaient tellement qu'il en perdait le fil du temps, fixant un point dans le fond de la classe. N'écoutant en sourdine, les élèves affronter leurs démons. Puis, enfin malgré lui lorsque Sora l'entendit se présenter, il daigna enfin la regarder. Un instant, il crut que c'était une blague. Que lui voulait cette fille sous la bannière des Serpentards ? Il eut une moue sceptique, si seulement il l'avait écouté. Il ne serait pas là, à se demander ce qu'elle lui avait dit.

- Euh... Enchanté, Britanny. Moi, c'est Sora.

Il resta muet, la dévisageant encore comme s'il s'était tout juste réveillé, comme si il ne croyait pas à cette vision. Pas plus grande que lui, un visage pale avec des joues toutes rouges,, aux grands yeux bleu et à la chevelure d'un roux trop voyant. Il y avait trop de désaccords dans le tout qu'elle représentait. Une attirance et un état de malaise... s'infiltraient en lui.

*Le corps n'était qu'une apparence trompeuse *

C'était une phrase que lui avait un jour déclaré son père, lorsque ce dernier avait demandé pourquoi, il aimait sa maman. Elle semblait gentille et douce...

Cependant, il se rappela subitement qu'il l'avait vu affronter une belle panthère, avant son tour, mais pourquoi aller lui parler ? Lui demander allait l'effaroucher, sûrement. Il avait entendu des rumeurs comme quoi, les Serpentard, n'étaient pas des gens à côtoyer... Allait-il prendre la chance de prendre un risque ? Si ça pouvait faire un pas vers l'avant, pourquoi pas ?

- Tu voulais me parler de quelque chose en particulier ?

Une question banale, idiote, mal assortie. Un sourire gêné apparut sur sa bouche avant de s'éclipser graduellement. Il se retourna pour appercevoir une Gryffondor rejoindre un groupe de personnes ayant à leurs tours finit l'exercice demandé. Non, mais c'est vrai qu'il allait en avoir pour un bout de temps à bavarder...

Oui bon, je voulais savoir comment vous trouvez les deux personnages, Sora (c'est moi) et Britanny (c'est une amie) ? On est dans le cours de Défense contre les forces du Mal. (cours #2) N'hésitez pas à nous dire ce que vous aimez ou pas.

_____________
Le courage ne vient pas du fait de savoir foncer vers l'inconnu... Mais de ce qu'on est capable de surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un essai... Rpg Hp Empty
MessageSujet: Re: Un essai... Rpg Hp   Un essai... Rpg Hp Icon_minitimeVen 12 Mar - 16:50

Je trouve les descriptions et les questions... Enfin, le tout est très bien écrit. J'aime bien la rencontre. C'est un beau texte pour ceux qui le liront.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un essai... Rpg Hp
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon Académie :: Flood ! :: Entre nous :: Poèmes/Fan Fiction/Journal-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser